Comment cultiver le vin en respectant l’environnement ?

A l’heure de la prise de conscience généralisée sur les enjeux climatiques et la nécessité de protéger l’environnement, nombreux sont les secteurs d’activité à chercher à adopter un comportement éco-responsable dans leur mode de production de façon à séduire une clientèle sensibilisée à ces problématiques actuelles. Et le secteur viticole ne fait pas exception ! Les viticulteurs se sont posés la question de savoir comment cultiver le vin, tout cela en respectant le plus possible l’environnement. Alors comment faire ? On vous donne quelques réponses dans l’article ci-dessous.

Le développement progressif du vitivoltaïsme

Il n’y a pas que les particuliers qui cherchent à faire des économies d'énergie, dans une logique éco-citoyenne respectueuse de l’environnement d’une part, mais également de réduction de leur facture énergétique d’autre part. En effet, de plus en plus de viticulteurs se renseignent aujourd’hui sur les différentes façons de procéder pour produire du vin tout en limitant leur consommation énergétique.

En ce sens le vitivoltaïsme (contraction de “viticole” et “photovoltaïsme)” qui commence à se développer en France et à l’étranger a tout d’une petite révolution. Il se caractérise par la mise en place sur un domaine viticole de panneaux solaires permettant de produire une électricité propre (puisque provenant d’une source d’énergie renouvelable) tout en augmentant le rendement et surtout la qualité du raisin grâce à l’ombre créée par les panneaux sur les vignes. Ces installations, comme on peut déjà en apercevoir dans le domaine viticole de Nidolières (Pyrénées-Orientales) servent donc de parasols géants sur les cultures permettant une maturation plus lente du raisin.

On obtient donc au final une production viticole plus respectueuse de l’environnement et plus qualitative d’une part, mais surtout propice aux économies d’énergie et notamment d’électricité, un argument non négligeable quand on sait ce que représente une telle production sur une facture d’électricité. A ce titre, si vous souhaitez vous aussi changer de fournisseur d’électricité pour réaliser davantage d’économies d’énergies, vous pouvez consulter l’article rédigé par Agence France Électricité sur la souscription EDF ici et pour en savoir plus sur les tarifs du fournisseur historique, vous pouvez visiter cet article.

La vinification biologique, une solution de qualité contre les engrais polluants

Le respect de l’environnement dans le processus de viticulture passe également par le fait d’exclure complètement l’utilisation de pesticides, engrais de synthèse et autres produits génétiquement modifiés amenés à protéger le raison certes mais à en changer le goût et surtout à entraîner une importante pollution des sols, notamment lorsque la pluie délave les raisins des substances en question. La vinification biologique passe donc par l’utilisation d’engrais d’origine végétale non polluants et tout aussi efficaces dans la protection du raisin contre les intempéries.

Si vous avez aimé ce post, laissez un commentaire ! Et inscrivez-vous au RSS feed pour recevoir les derniers articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *